logo Headerpop
Durable et Désirable

Le slow content, une autre consommation digitale

Dans une ère où la surconsommation de contenus digitaux règne, un nouveau type de contenu se démarque. Nouvelle tendance ou retour aux origines, le slow-content n'a de cesse de faire parler de lui mais quelle place doit-on lui accorder en communication?

Produire moins pour produire mieux, c’est le pari du slow content. Stratégie marketing sans intérêt ou réelle innovation ? Découvrez avec nous les bénéfices de ce nouveau type de contenu.

Comment définir le slow-content?

Le slow-content est une pratique marketing et communication qui s’appuie sur la qualité plutôt que sur la quantité. Prendre plus de temps pour mieux toucher son audience serait la clé d’une communication efficace et ciblée pour favoriser la fidélisation des clients sur le long terme. Jusque-là, cela fait sens. On peut d’ailleurs établir une comparaison intéressante avec la nourriture. En effet, le slow-content se construit comme contraire du snack-content à l’instar des fast-food contre la slow-food. Cette dernière est synonyme de gastronomie et de consommation mesurée. L’avènement des fast-food a été significatif ces dernières décennies et représentatif de la volonté de rapidité et d’efficacité des consommateurs. Au contraire, les nouvelles tendances en termes de cuisine, le retour aux recettes de grand-mère et aux plats sains, manifestent l’inversion de la tendance fast consommation.

Il semblerait donc que le monde du digital suive également cette nouvelle tendance, comme un retour mélancolique au monde d’avant et  aux longs articles des journaux papiers. Il s’agit ainsi de sélectionner l’information pour toucher plus efficacement. De fait, cela limite le risque de devenir invisible aux yeux des consommateurs. Le trop plein d’informations est effectivement l’écueil à éviter lorsque l’on souhaite toucher son audience de manière efficace et sur le long-terme. Pas facile d’établir une stratégie innovante qui vise juste face à la multitude de logiciels et sites gratuits.

Pourquoi privilégier une stratégie slow-content ?

La diversification des réseaux sociaux et des formats de communication rend infinies les possibilités d’échanges entre une marque et ses clients. Toutefois, on se rend vite compte qu’une marque qui multiplie les publicités, jusqu’à ce que le client y soit exposé dix fois par jour, n’est pas la marque qui aura le plus de succès. Au contraire, on risque de ne pas passer loin de l’indigestion. Agacé par les multiples pop-up qui s’affichent dès qu’il ouvre une page web, le client visé va privilégier une marque plus silencieuse et moins invasive.

Pour revenir à la différence entre snack-content et slow-content, le problème se situe également dans les habitudes des publics. La norme est à des campagnes publicitaires régulières, standardisées. Nous devenons ainsi impliqués dans une dynamique d’hyperconsommation où la quantité et la régularité sont privilégiées face à la qualité et à la pertinence d’un contenu. En réalité, les professionnels de la communication sont conscients que, plus le produit est spécifique, plus les consommateurs sont attentifs à la qualité des campagnes publicitaires. Un produit de niche donc avoir une publicité de même niveau, où l’identité de la marque est affichée sans concession.

Une nouvelle dynamique de communication

Dès lors, le slow-content semble particulièrement en phase avec la communication lifestyle dont nous vous parlions la semaine dernière. On commence par s’appuyer sur l’ADN d’une marque pour créer une communication fidèle et pertinente pour le client. Puis, on régule son rythme de publication et on diversifie (mais pas trop) les contenus pour construire une routine qui va créer l’attente chez le consommateur. Enfin, on prête attention aux statistiques mais en se concentrant sur le taux d’engagement et non le nombre de vues.

Le slow content a également sa part de durabilité. En effet, qui dit publications moins régulières dit économies d’énergie et moins de stockage sur les serveurs web. Par ailleurs, le slow content privilégie les textes longs et développés. Cela permet d’étaler de manière plus subtile les mots clés nécessaires au référencement (SEO). Le texte est donc moins artificiel mais toujours bien visible par les moteurs de recherche!

Photo Pinterest

Le slow-content est donc une nouvelle tendance mais pas si innovante que ça! Un retour aux fondamentaux qui encourage la diffusion de contenus et messages de qualité, produits pour un individu seul. Il respecte davantage les consommateurs mais également la planète. Que demander de plus donc ?

Communiquer
sur vos styles de vie

Headerpop observe les nouveaux usages d’ici et d’ailleurs pour proposer une communication lifestyle tendance, spontanée et attachante. L’idée? Définir une marque selon son caractère et valoriser son univers avec les détails qui font la différence et inspirent le public.

Vous souhaitez communiquer sur votre marque en illustrant son style de vie dans une approche plus consciente et responsable ? Get comfy, on s'occupe de tout!

Voir l'équipe

On reste amis?