logo Headerpop
Nouveau Tourisme

Syndrome de la cabane: Le tourisme s’adapte

Pour lutter contre le syndrome de la cabane, nombreuses sont les destinations qui misent sur une communication à destination des populations proches pour l'été 2020.

Qu’est-ce que le syndrome de la cabane ? 

Cette expression date de l’époque des chercheurs d’or. Ceux-ci s’en allaient pendant des mois et vivaient loin de tout, seuls, dans leur cabane, et lors de leur retour beaucoup était angoissés à l’idée de retrouver une vie sociale. On a donc appelé ça le syndrome de la cabane.

Le syndrome de la cabane est évoqué depuis le déconfinement car beaucoup disent avoir du mal à sortir de chez eux. Ils ne ressentent pas l’envie de revoir du monde, n’ont plus de motivation, ont peur de tomber malade en sortant, etc. Ils ne se sentent bien et en sécurité que chez eux et se complaisent dans la solitude.

Selon un sondage pour le magazine « society »  29% des Français souhaitent rester confinés et 38% d’entre eux ont entre 18 et 24 ans. Etonnement ce sont les plus jeunes qui préfèrent attendre avant de sortir.

Un impact sur le tourisme que tous souhaitent éviter

On comprend donc que ce syndrome pose de sérieux problèmes aux secteurs économiques marchands et notamment au Tourisme. 

En effet, comment relancer le secteur du tourisme dans ces conditions? D’autant que le secteur du tourisme est déjà lourdement impacté par les restrictions de déplacement et les mesures de distanciation sociale.

Néanmoins les destinations ajustent leurs discours, pour rassurer et redonner confiance aux touristes pour les faire sortir de leur cabane cet été. Ainsi, de multiples campagnes touristiques post-confinement ont été mises en place dans cette idée.

Les campagnes promotionnelles touristiques post confinement

Voici quelques exemples de campagnes qui incitent les touristes français à sortir de chez eux et redécouvrir le plaisir du voyage… tout restant à côté de chez soi.

L’Ardenne pour partir loin tout près

Cette campagne lancée en mars 2020, en collaboration avec Headerpop, est arrivée à point nommé. L’Ardenne est une destination transfrontalière qui se positionne auprès d’un public voisin et international, France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, pour proposer un dépaysement proche. Le rêve pour sortir de la cabane et retrouver la pleine nature.

Partir loin tout près
Partir loin tout près en Ardenne

La Côte d’Azur pour changer de décor

La campagne touristique de la Côte-d’Azur incite la population à sortir de chez elle et découvrir la beauté de sa région l’été. Cette campagne s’intitule « Changez de décor », elle fait donc référence aux quatre murs que nous avons observé pendant le confinement.

La Normandie pour un ailleurs ici

Cette campagne pour la Normandie met en avant la richesse des paysages normands. Chaque déclinaison de la campagne expose un endroit différent en l’associant à des lieux touristiques très connus, d’où le nom de la campagne « Ailleurs c’est ici! ». L’objectif, là encore, est de proposer une offre d’évasion rassurante.

La Wallonie pour changer d’air

Wallonie Belgique Tourisme a sorti sa campagne de communication post-confinement, intitulée « destination Wallonie, tout pour s’évader ». L’idée est de relancer le tourisme Wallon durement touché par la crise du Covid-19, mais surtout réinventer le tourisme Wallon.

De nouvelles tendances touristiques apparaissent

  • Le tourisme en solitaire : du fait des mesures de distanciation sociale et de l’effet du confinement sur la population (syndrome de la cabane), le tourisme se fera en petit comité ou seul. Les endroits trop touristiques seront mis de côté au bénéfice d’endroits plus reculés ou oubliés. 
  • La découverte des richesses locales : le tourisme de proximité sera favorisé, partir à la découverte des environs, des zones touristiques proches de chez nous, de nos régions riches en culture et nos divers paysages. 
  • La Madeleine de Proust : refaire les sorties qu’on faisait plus jeunes près de chez nous, tous ces endroits oubliés depuis nos dernières sorties scolaires, les parcs, les musées, etc. Tout ce qu’on avait l’habitude de faire et qu’on ne fait plus.
  • La pensée environnementale : Suite aux nombreuses vidéos diffusées pendant le confinement de la faune et la flore souffrant de l’occupation humaine, beaucoup auront cette envie de faire du tourisme éco-responsable. Le public sera vigilant aux transports, aux logements, aux activités, etc et adaptera sa façon de voyager à l’environnement.

En résumé, l’après confinement ne sera pas une étape évidente à gérer pour le secteur du tourisme. Entre les mesures de distanciation sociale, les limitations de déplacement et le syndrome de la cabane, c’est une situation inédite et stressante pour les acteurs du secteur. Cependant de belles opportunités se présentent, et beaucoup d’acteurs, déjà sensibilisés à la tendance du slow tourisme, ont commencé à se ré-inventer avec de nouvelles offres et une communication créative.

Communiquer
sur vos styles de vie

Headerpop observe les nouveaux usages d’ici et d’ailleurs pour proposer une communication lifestyle tendance, spontanée et attachante. L’idée? Définir une marque selon son caractère, valoriser son univers et enrichir son pouvoir de séduction de détails qui font la différence et inspirent le public.

Vous souhaitez enrichir votre marque en illustrant son style de vie ou valoriser une approche plus consciente et responsable ? Get comfy, on s'occupe de tout!

Voir l'équipe
l'agence Headerpop

On reste amis?